Le voyage dans la psychothérapie psychanalytique avec les enfants et adolescent·e·s

Madame Julie Allegra
Docteure en psychologie, Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP (orientation psychanalytique)
Psychologue associée au SUPEA (CHUV)
Membre APPOPS et ARPAG

Que se passe-t-il lorsqu'un·e enfant ou un·e adolescent·e commence, poursuit, interrompt ou termine une psychothérapie psychanalytique ? Lorsque la souffrance psychique de nos jeunes patient-e-s questionne le sens d'être au monde, leur place dans la famille, le lien aux autres, comment prennent forme les transformations thérapeutiques, qu'est-ce qui les aide à sortir des symptômes invalidants ? 

L'idée de ce séminaire naît du constat que les psychothérapeutes en formation se construisent une fonction interne soignante à travers leurs premiers cas de psychothérapie, souvent très investis. Mais par la suite, le besoin de repères pour avancer se pose à chaque nouvelle rencontre clinique, lorsque l'indication à la psychothérapie est posée. 
Dans mon expérience, la psychothérapie avec les enfants et les jeunes nous fait vivre un voyage dans l'imaginaire, un voyage dynamique dans l(es) espace(s) et dans le(s) temps. Dès la découverte des compagnons de voyage, c'est-à-dire de l'enfant, de l'adolescent·e et sa famille, nous nous demandons comment travailler avec eux, notre "fonction alpha" est profondément sollicitée. Puis les premières rencontres, à travers la consultation thérapeutique, où se prépare ce voyage. Régulièrement, les spécificités du cadre de la psychothérapie psychanalytique avec les enfants et les adolescent·e·s demandent à être (re)pensées, en lien avec la souffrance psychique que nous contactons, comme si nous avions besoin d'un guide auquel se rattacher pour mieux tolérer de se perdre par moment. 

Qu'emmenons-nous dans notre valise pour ce voyage ? Quels outils vont aider les thérapeutes et les jeunes patient·e·s à jouer, à dessiner, à donner une forme et à construire une narration autour de leurs questionnements ? A partir de nos cliniques, nous verrons ce qui se passe lorsque en séance nous rêvons, nous avons peur, nous nous ennuyons, nous avons du plaisir avec elles·eux... Notre compréhension de ce que nous éprouvons dans le transfert/contre-transfert devient alors un instrument de connaissance, qui nous permet de restituer quelque chose de notre compréhension et de tisser un dialogue autour de ces traces, mises en travail. Et comme il y a autant de voyages que de voyageurs·ses, les participant·e·s au séminaire se mobiliseront également autour de leurs expériences cliniques ! 

Puis le voyage prend fin : il faut parfois savoir s'arrêter à la limite, d'autres fois prendre le temps de se dire au revoir, la fin des thérapies interrogeant les traces que celles-ci laissent derrière elles.

Pré-requis

Aucun

Domaine

Psychothérapie

Orientation

Pychanalytique

Population concernée

Enfant-adolescent

Participant-e-s

Psychologue
Psychiatre

NOUVEAU

22P-442ALL