Formation postgrade et continue

Suite à leur formation de base en psychologie, les psychologues n'ont pas fini de se former... ! Vient alors la formation continue et/ou la formation postgrade !
Pour rappel, depuis l'entrée en vigueur de la Loi sur les Professions de la Psychologie (LPsy) le 1er avril 2013, le titre de "psychologue" est protégé et ne peut être porté que par une personne ayant un Master en psychologie, obtenu après 5 ans d'études dans une université ou haute école.
Vous trouverez sur cette page quelques précisions pour mieux faire la différence entre ces deux notions souvent confondues. Et les pages suivantes présentent plusieurs cursus de formation postgrade. Bonne lecture !

 

Formation continue

Tou·te·s les psychologues membres de la Fédération Suise des Psychologues (FSP) sont soumi·se·s à une obligation de formation continue, conformément au Code de déontologie, afin de garantir la qualité de leurs interventions. Cela s'applique également aux psychothérapeutes, conformément à la LPsy.

La formation continue correspond à "toutes les mesures visant à acquérir, développer et approfondir les connaissances acquises dans le cadre de la formation de base en psychologie et d'une éventuelle formation postgrade." (FSP).

L'exigence est de 240h sur 3 ans pour les psychologues ayant un (ou plusieurs) titre(s) de spécialisation ou de qualification complémentaire et de 120h pour les psychologues n'en ayant pas. Deux tiers des heures requises doivent pouvoir être attestées.

La formation continue peut prendre différentes formes (art. 40 al. 2 RFP-FSP), parmi lesquelles les séminaires, formations, colloques et conférences ainsi que la supervision et l'expérience personnelle

  • donc TOUS les séminaires, conférences et colloques organisés par la FARP sont validés comme formation continue.

De plus amples renseignements sont disponibles sur le site de la FSP > Formation continue !

 

Formation postgrade

Après la formation de base, la formation postgrade est réalisée dans le cadre de cursus et permet l'acquisition de connaissances et compétences étendues et approfondies dans un domaine spécifique, spécialisé, permettant d'exercer sous sa propre responsabilité. Selon l'ampleur de la formation (en termes de volume horaire ou durée), celle-ci se fera dans le cadre d'un titre de spécialisation ou d'une qualification complémentaire pour les cursus de la FSP, ou d'un CAS, DAS ou MAS (Certificate/Diploma/Master of Advanced Studies) pour les cursus dépendant d'une haute école (et donnant donc droit à des crédits ECTS).

De longue date, la formation postgrade a été du ressort des associations professionnelles, qui étaient alors seules garantes que leurs membres disposaient bien d'une formation universitaire en psychologie. Ce sont elles qui ont créé différents titres de spécialisation et défini leurs exigences.

De plus amples renseignements sont disponibles sur le site de la FSP > Formation postgrade !

Depuis son entrée en vigueur, la LPsy définit 5 domaines relevant de la santé (psychothérapie, psychologie des enfants et des adolescents, psychologie clinique, neuropsychologie, psychologie de la santé) et pouvant faire l'objet d'un titre postgrade fédéral, dont les exigences (standards de qualité) ont été définis en concertation avec les associations professionnelles et autres milieux concernés. 

Pour la psychothérapie, seules les filières accréditées par la Confédération sont habilitées à décerner le titre postgrade fédéral de psychothérapeute (permettant de s'intituler "psychothérapeute reconnu·e au niveau fédéral").

Le domaine de la psychothérapie a toujours été à part, vu que celui-ci est également lié aux lois cantonales sur la santé publique. Ainsi, l'exercice de la profession de psychothérapeute est régi par la LPsy ; ce n'est pas le cas pour les autres domaines, pour lesquels un titre postgrade fédéral n'est pas nécessaire.
Les autres titres de spécialisation et qualifications complémentaires FSP conservent donc toute leur pertinence.

Chaque cursus ayant ses propres exigences, nous vous invitons à consulter les sites et documents relatifs au cursus qui vous intéresse et à vous adresser aux organisateurs pour toute information complémentaire.

  • Du côté de la FARP, nous faisons en sorte que nos séminaires qui peuvent s'inscrire dans un cursus ou un autre puissent - autant que faire se peut - être validés. Nous tenons donc compte notamment des exigences relatives aux formateurs/superviseurs/thérapeutes, à la durée ou au nombre de participant·e·s dans la préparation de nos séminaires.