Des adultes encore parentifiés : la parentification, un concept-clé dans le traitement d'adultes

Madame Laurence Zimmermann
Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP (orientation systémique)
Formée en psychotraumatologie et victimologie, praticienne certifiée EMDR Europe
Expérience en milieu institutionnel et scolaire. Pratique privée.

Les concepts de parentification et de l'enfant parentifié ont été développés respectivement par I. Boszormenyi-Nagy et S. Minuchin en référence à la position de l'enfant ou de l'adolescent par rapport à ses parents, qui dans une inversion des rôles, devient le parent de ses parents malgré lui. Ces concepts ont été repris par de nombreux auteurs mais il n'a pas été question de considérer que des adultes peuvent rester dans cette relation particulière d'enfant parentifié à leurs parents ou, par délégation, à un membre de leur famille malgré le développement de leur autonomie dans bien des domaines de leur vie. Or, dans la pratique, ces patients ne sont souvent pas conscients de ce lien et de sa pathologie. La plupart du temps, ils perçoivent leurs difficultés à l'origine d'une problématique personnelle uniquement. Or une fois ce lien mis en évidence et nommé, il offre un nouveau regard  qui permet de dénouer des situations apparemment complexes. Ainsi, dans certains cas, il donne d'autres outils de compréhension et de traitement notamment chez des personnes présentant des troubles anxiodépressifs, des états d'épuisements, des problèmes de couple, des troubles périnataux, des difficultés de surinvestissement chez des proches aidants, des problèmes de codépendance, des difficultés de développement personnel dans le monde professionnel et/ou amoureux en particulier chez des jeunes.
Il s'agit alors de concevoir leurs difficultés à l'origine de leur symptomatologie d'un point de vue relationnel et pas uniquement personnel.  
La famille est largement évoquée et parfois invitée.

Objectifs
Ce séminaire propose une redéfinition du concept de parentification chez l'enfant comme un lien toxique en opposition avec le concept introduit de responsabilisation comme un lien sain et maturant pour celui-ci. Il reprend et développe ces deux points de vue aussi valables chez l'adulte investi dans des relations d'aide à un proche. Puis il décrit l'expression clinique d'adultes encore parentifiés et donne des outils aux intervenants et thérapeutes leurs permettant d'identifier ce lien particulier. Enfin, il offre un inventaire des spécificités relationnelles auxquelles les professionnels et psychothérapeutes sont confrontés avec ce type de patients, souvent très adaptés et développe les étapes du processus thérapeutique.
La présentation des aspects théoriques illustrés par de nombreux cas cliniques et d'une vidéo d'un cas alternera avec le travail des participants dans le but d'intégrer les concepts. Ils seront amenés à réfléchir et à discuter sur certains des aspects de la présentation théorique, tenteront à travers ce thème de repérer et d'analyser des situations cliniques issues de leur propre pratique, voire des aspects de leur propre histoire, car beaucoup de soignants sont d'anciens enfants parentifiés. 

Pré-requis

Aucun

Domaine

Psychothérapie

Orientation

Systémique

Population concernée

Adulte

Participant-e-s

Psychologue
Psychiatre

Notes

  • Ce séminaire est aussi ouvert aux psychologues et psychiatres non formés en systémique, mais qui s'y intéressent.

NOUVEAU

22P-473ZIM