Une méthode pour rétablir le contact avec les jeunes souffrant de troubles des conduites

Madame Catherine Ducommun-Nagy
Spécialiste FMH en psychiatrie et psychothérapie d'enfants et d'adultes
Professeure associée dans le programme de thérapie du couple et de la famille de Drexel University, Philadelphie, Etats-Unis
Thérapeute familiale - Spécialiste de la thérapie contextuelle fondée par I. Boszormenyi-Nagy qu'elle enseigne internationalement
Auteure de “Ces loyautés qui nous libèrent” (JC Lattès 2006)

Par définition, les jeunes qui présentent des troubles des conduites ont des comportements qui portent atteinte aux droits des autres. Ils·elles semblent fermé·e·s à la notion de justice ou de responsabilité pour les conséquences négatives de leurs actions. Il est donc difficile de les engager dans un processus thérapeutique individuel ou familial. Or ici la thérapie contextuelle peut offrir des pistes utiles pour tou·te·s les intervenant·e·s qui travaillent avec cette population. Il s'agit de découvrir que paradoxalement c'est souvent un sens exacerbé de la justice qui les amènent à refuser de prendre en compte les besoins des autres. 
L'hypothèse est que beaucoup de ces jeunes ont vécu des injustices dans le cadre de leur famille (parentification) ou de la société (discriminations, précarité). Ils estiment qu'il serait injuste qu'on leur demande de tenir compte des besoins des autres, leurs propres besoins ayant été ignorés (légitimité destructive). La formatrice démontrera que c'est d'abord en reconnaissant ces injustices puis en aidant ces jeunes à découvrir qu'ils perdent plus en refusant de se montrer généreux envers les autres qu'en insistant sur leurs droits à ne rien faire pour eux, que l'on peut les aider à renouer les liens positifs avec leur famille et la société. 

Ce séminaire s'adresse à tou·te·s les thérapeutes individuels ou familiaux qui rencontrent ces jeunes dans leur pratique clinique et qui souhaitent se donner de nouveaux outils thérapeutiques pour leur venir en aide. Il comprendra une introduction théorique et une discussion des applications cliniques basées sur les apports des participant·e·s, qui sont vivement encouragé·e·s à amener avec eux·elles des notes de séances ou des documents audio-visuels.

Pré-requis

Aucun

Domaine

Psychothérapie

Orientation

Systémique

Population concernée

Enfant-adolescent
Adulte
Couple/Famille

Participant-e-s

Psychologue
Psychiatre

Notes

  • Une erreur s'est malheureusement glissée dans notre programme papier au sujet des dates ; merci de ne pas en tenir compte. Les dates correctes sont celles indiquées ci-contre (17-18.11). 

20P-446DUC