Le traumatisme vicariant et le psychothérapeute : élaboration et outils de prévention - Groupe B

Madame Nathalie Bennoun
Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP (orientation systémique)
Formée à l'hypnose clinique, EMDR et approche psychocorporelle
Expérience clinique dans le domaine de la migration et du traumatisme intentionnellement induit
Travaille à Appartenances et en pratique privée

Madame Sandra Mazaira
Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP (orientation systémique)
Praticienne EMDR certifiée Europe, Formée en psychotraumatologie, psychologie d'urgence et approches transculturelles
Pratique privée

Le travail auprès de personnes psychotraumatisées met le·la thérapeute en contact avec du matériel traumatique explicite et implicite. Le·la thérapeute met alors son propre psychisme au service de l'élaboration d'un vécu affectif brut encore peu ou mal intégré par le patient. 

Au-delà du traumatisme secondaire ou d'une fatigue de compassion, cette clinique confrontante peut atteindre et progressivement modifier l'expérience interne du·de la thérapeute lui·elle-même, ses croyances de base, son sens du soi et du monde. Le·la thérapeute peut alors développer une symptomatologie vicariante à la fois au niveau personnel et professionnel, et expérimente alors sa propre hyperactivation, des reviviscences, une démotivation, une plus grande distance émotionnelle envers ses patients comme dans sa vie privée, ou au contraire une irritabilité réactionnelle à un vécu d'impuissance. Le premier facteur de prévention du traumatisme vicariant est la connaissance même de ce concept. 

Cette journée et demi d'expérience personnelle vise l'appropriation de ce concept, au travers des apports de la psychotraumatologie, d'exercices hypno-imaginatifs et d'outils invitant à l'auto-réflexivité sur le sens de notre pratique et d'auto-observation de nos états internes, cognitifs, émotionnels et corporels. Elle permettra d'expérimenter entre les deux séances différentes manières de réguler et de métaboliser l'impact de ce matériel traumatique sur la relation thérapeutique et sur les professionnel·le·s que nous sommes.

Pré-requis

  • Formation à la psychothérapie terminée ou en cours d'achèvement
  • Expérience de suivi de personnes traumatisées

Domaine

Psychothérapie

Orientation

Autre

Population concernée

Enfant-adolescent
Adulte
Couple/Famille

Participant-e-s

Psychologue
Psychiatre

NOUVEAU

20P-551BEN     Groupe B